Performances

Roman Signer (*1938), Jet d’eau, un projet pour Genève, 2018
Vendredi 8.06 à 17h45 précise. Report en cas de météo défavorable.
L’artiste suisse a conçu ce projet spécialement pour Genève : il s’agit d’une intervention temporaire utilisant la force du jet d’eau pour propulser une bâche dans les airs. Comme toujours chez Signer, la sculpture est temporaire, quoique documentée par film et photographie. La réalisation de cette performance bénéficie du soutien des différents services concernés de la Ville et du Canton et a été organisée par Manuella Denogent.

Denis Savary (*1981), Roma Roma Roma, 2017
Vendredi 8.06, 21h (vernissage) ; mardi 19.06, 20h ; mardi 4.09, 20h (finissage). Report en cas de météo défavorable.
Performance, commande du Fonds d’art contemporain de la Ville de Genève (FMAC), conçue et réalisée dans le cadre du festival Geneva Lux
L’artiste, qui vit et travaille à Genève, croise une abondance de références scientifiques et vernaculaires au sein d’œuvres narratives qui font appel aux souvenirs du spectateur. Ici, il compose une image en suspension : des « corps » en mouvement et discrètement sonores (des modèles réduits de montgolfières), se superposent à l’environnement pour le transformer en un décor cinématographique. Les jeux d’échelles sont sources d’illusionnisme et ces objets difficilement maîtrisables tendent à former une scène burlesque. L’action relève ainsi tout à la fois de l’onirique et du comique de situation.

Martina-Sofie Wildberger (*1985), RUN-UP, 2018
Vendredi 8.06, 19h30 (vernissage) ; mardi 19.06, 19h ; mardi 07.08, 19h ; samedi 28.08, 18h ; mardi 04.09, 18h (finissage).
Performance, commande du Fonds d’art contemporain de la Ville de Genève (FMAC)
Les performances de l’artiste, qui vit et travaille à Genève, thématisent l’aspect politique de toute expression poétique et développent plus largement des questions autour de la communication. L’émergence du sens, la traduction et l’interprétation de mots ou d’un langage corporel sont ainsi au centre des recherches de Martina-Sofie Wildberger. RUN-UP, qui évoque une période de préparation, pourrait aussi se décliner en run off, with, for, … : une variation sonore et une combinaison d’images et de mouvements qui confrontent le promeneur du parc à une forme étrange et à décrypter.

Paulina Olowska (*1976), 7 Ingredients of Pavillonesque, 2018
Vendredi 8.06 de 18 à 21 h.
Performance
Paulina Olowska, artiste polonaise, invite les visiteurs à découvrir le second numéro d’un journal intitulé « Pavillonesque » qu’elle a réalisé avec des étudiants de la HEAD et des artistes invités. Cette performance collective, qui prend place dans l’un des bâtiments du Parc, évoque le théâtre surréaliste et transforme le pavillon et le chalet attenant en sculptures temporaires. L’événement est réalisé en partenariat avec la HEAD, où l’artiste intervient régulièrement.
Conception : Paulina Olowska
Performers : Dobrawa Borkala, Maya Chamaa, Gulia Essyad, Trystian Matthey, Natasha Oliveira, Paulina Olowska, Victor Tibay, Joanna Trznadel, Jonathan Vidal
Chant et livret : Yannis Claude Christ
Marionettes, taxidermie et décor : Juliette Cantalice, Paulina Olowska, Trystian Matthey, Victor Tibay
Symphonie du pain : Dobrawa Borkala
Guide : Joanna Trznadel

Archives